Les pères Girard
La rencontre

« Il y a des événements dans la vie qu'on ne contrôle pas. Aujourd'hui, je me demande même s'il y a des événements que l'on contrôle !

Il m'apparaît que Dieu, tout en respectant notre liberté, nous conduit, et heureusement... »

15_edited_edited.jpg
Directeur & conseiller spirituels

Après cette première rencontre, Armand et moi allions célébrer l’Eucharistie chez Mimi avant de nous rendre au travail. Un jour encore, c’était le 8 décembre 1983 en la fête de L’Immaculée Conception, Mimi entend la voix du Père lui indiquer qu’Armand sera son directeur spirituel et Guy son conseiller spirituel, responsable de ses notes spirituelles.

Le Père Éternel nous avait fait le don de cette mère spirituelle et demandait en même temps de devenir ses guides. S’établit alors une communion intense de partage avec Mimi.

Ce qu’elle recevait de Dieu, elle nous le donnait.

Elle laissait voir, si le Père le voulait, les merveilles des demandes du Père, de Jésus, de l’Esprit et de Marie.

Une rencontre inattendue

 

 

Les années coulaient lentement et parfois trop vite...

Soudain, un événement changea la trajectoire de nos vies. Une de ces rencontres complètement inattendue et remplie du Mystère qui se révèle. 

Offrir - Une de ces femmes qui tiennent le monde à bout de bras pour l’offrir et le donner à Dieu. Son nom : Georgette Faniel, que ses proches appelaient affectueusement « Mimi. » Elle avait 67 ans, nous en avions 46. Elle priait pour nous depuis le jour de notre ordination au sacerdoce. 18 ans de prières, de souffrances acceptées et offertes; 18 ans de marche dans la foi; 18 ans sans avoir un signe, sinon d’avoir entendu une parole !

Mais quelle parole ? Celle du Père. Une parole d’amour et de miséricorde. Le Père Éternel lui avait demandé de porter dans sa prière deux frères jumeaux ordonnés prêtres. «Tu seras leur mère spirituelle.» Elle avait accepté, sans demander une petite évidence. Elle n’avait rien demandé, elle avait tout accepté.

Le frère André  - Puis un autre jour, comme on dit dans le récit de la Création, le 20 juin 1982, suite à la célébration au stade olympique où les milliers d’amis (es) du frère André fêtaient sa béatification, nous allions rencontrer Mimi ! Elle ressemblait tellement à notre maman dans ses expressions et dans ses gestes qu’on aurait dit une sœur jumelle. 

J’étais alors aumônier à l’hôpital Cité-de-la-santé; mon frère Armand était animateur en pastorale à la polyvalente La Frontalière, de Coaticook. Du loyer où demeurait Mimi, on pouvait voir l’Hôpital Notre-Dame à Montréal. Elle dira à Armand, en regardant par la fenêtre : « Peut-être qu’un jour tu seras aumônier de cet hôpital. » Et c'est ce qui eut lieu un an après.

»»» Poursuivre: Découvrir la vie mystique 

Mimi et le P. Armand

Mimi et le P. Armand

Chapelle dédiée au Père éternel, avec Mimi Faniel

Chapelle dédiée au Père éternel, avec Mimi Faniel

Mimi avec le P. Guy

Mimi avec le P. Guy

Avec la colombe de Mimi

Avec la colombe de Mimi

Croix et arc-en-ciel, chez Mimi

Croix et arc-en-ciel, chez Mimi

Tabernacle, chapelle du Père éternel

Tabernacle, chapelle du Père éternel